Principato di Monaco: Serge Telle contagiato e gli hotel ancora aperti…

Con l’incremento costante dei contagiati, tra cui il Primo Ministro di Monaco Serge Telle, confinato da ieri nella sua abitazione dove svolge le sue normali mansioni (e siamo a 9 in tutto e chissà quanti in quarantena, tra cui la sottoscritta), apprendiamo che i più iconici stabilimenti alberghieri del Principato di Monaco, ossia l’Hôtel de Paris Monte-Carlo, l’Hôtel Hermitage Monte-Carlo e il Monte-Carlo Bay Hotel & Resort sono aperti ma non sono assicurano i servizi in camera, la ristorazione e nemmeno i trattamenti nelle SPA. E questo è un fatto. Ma cosa accade ai lavoratori del Principato di Monaco in questi giorni di pandemia? Per saperlo vi alleghiamo la comunicazione inoltrata dalla FEDEM stamattina. In sintesi Didier Gamerdinger il Consigliere-Ministro degli Affari Sociali e delle Salute, ha inviato domenica 15 marzo i dispositivi non ancora perfezionati ma già annunciati nei giorni passati, che interessano i lavoratori di Monaco ed i datori di lavoro per ricorrere alla disoccupazione totale temporale o parziale .

  • L’employeur maintien à son salarié concerné 70% du salaire brut, soit 82 % du salaire net en France (ce montant sera différent, à Monaco, les cotisations salariés n’étant pas identiques à celles du pays voisin. A affiner donc pour la Principauté)
  • L’employeur bénéfice d’un remboursement de la totalité de la somme par la Direction du Travail à Monaco.
  • Il n’y a pas de limitation du nombre d’heures durant lesquelles ce dispositif peut être maintenu.
  • Il est possible qu’il y ait un plafond de remboursement pour les hauts salaires en fonction de décrets qui devraient être publiés demain.
  • Il semblerait que les services français travaillent à des dispositions spécifiques plus favorables pour les salariés au SMIC. Les décrets à publier permettront d’y voir plus clair.

Queste, invece, le informazioni destinate alle famiglie di Monaco che devono assistere ai propri figli (le scuole sono chiuse da oggi):

  • Le télétravail doit être encouragé. En France, le refus éventuel de l’employeur doit être motivé auprès des services du travail, nous regardons ce point à Monaco.
  • L’indemnisation n’est versée qu’à un seul parent à la fois, à la condition qu’il ait la garde de l’enfant, sur formulaire à remplir par l’employeur et attestation sur l’honneur du salarié qu’il n’y a pas de perception par ailleurs.
  • L’enfant doit avoir moins de 16 ans, cette limite étant levée s’il est handicapé.
  • Les montants : 100% dans l’administration publique, quel que soit le statut. Indemnités journalières pour le privé, les employeurs étant invités à pratiquer dans le maximum de cas le maintien du salaire.
  • Pas de jour de carence.

La combinaison des deux dispositions qui précèdent conduit à considérer qu’il est plus favorable pour un salarié du privé de disposer du régime de chômage partiel (70% du salaire brut) plutôt que du versement des indemnités journalières si l’employeur ne les majore pas. Ceci sous réserve bien sûr que l’entreprise du salarié ait engagé du chômage total temporaire en raison de sa fermeture ou de sa baisse significative d’activité. A noter que si l’un des parents est en chômage total temporaire, l’autre parent ne sera pas éligible aux IJ (privé) ou au maintien du salaire (public) pour garde d’enfants. Les services du Département prépareront pour ce qui les concerne des documents plus précis dès demain avec le mode d’emploi détaillé. Un formulaire de demande de mise en oeuvre du chômage total temporaire spécifique va être établi par l’Inspection monégasque du Travail.

Per tutte le informazioni complementari, vi invitiamo infine a contattare la Direzione del Lavoro di Monaco

QE-MAGAZINE 2020 #9

QE-MAGAZINE è l’unico settimanale digitale in italiano del Principato di Monaco (FacebookInstagram e Twitter). Alla versione gratuita affianca anche una versione stampabile del magazine destinata ESCLUSIVAMENTE agli abbonati che ne facciano richiesta. Da seguire anche i video del canale MONTECARLOBLOG

Potrebbero interessarti anche...

Rispondi

Questo sito usa Akismet per ridurre lo spam. Scopri come i tuoi dati vengono elaborati.

Translate »
%d blogger hanno fatto clic su Mi Piace per questo:

By continuing to use the site, you agree to the use of cookies. more information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this. Informations légales et Protection des données personnelles Editeur du site : AMP Monaco, Entreprise individuelle de Maria BOLOGNA, immatriculée au RCI de Monaco sous N°07P07271 dont le siège social est situè 47, Boulevard du Jardin Exotique - 98000 MONACO CEDEX. NIS 9003 B 14839 N° Intracommunautaire FR 30 00007062 2 Hébergeur du site : REGISTER.IT Directeur de la publication : Maria BOLOGNA Informations nominatives Dans le cadre de ses activités et conformément à la législation en vigueur sur la Protection des Informations Nominatives sur Monaco (Loi n° 1.165, du 23 décembre 1993, modifiée), AMP Monaco s’engage à assurer la protection et la confidentialité des données à caractère personnel des utilisateurs de ses services, ainsi qu’à respecter leur vie privée. Cepandent, en applicant ce réglementation en matière de protection des informations nominatives vous concernant, vous disposez également d’un droit individuel d’opposition, d’accès et de rectification. Vous pouvez exercer ces droits en adressant votre demande, en ligne via le portail www.qe-magazine.com ou par courrier postal adressé à AMP Monaco, Service Client - 47, Boulevard du Jardin Exotique - 98000 MONACO CEDEX

Close