• Senza categoria

Monaco e Cina: ambiente e cultura i denominatori comuni

S.A.S. le Prince Albert II avec Mme Catherine FAUTRIER, Ambassadeur de Chine à Monaco, M. SHAN Hixing, Directeur du Palais Impérial et M. Patrice CELLARIO, Ministre de l’intérieur à Monaco.

Giornate intense, nel paese del dragone, la Cina, dove SAS il Principe Alberto II (FPA2) di Monaco, da qualche giorno, è in viaggio di Stato e di rappresentanza. Da come, infatti, riferiscono dalla Fondazione Principe Alberto II , lo scorso 5 settembre il Sovrano ha effettuato la prevista visita nella provincia di Jilin per recarsi, nell’ambito del progetto  « Welcoming tigers back home », al centro WWF che si occupa della conservazione della Tigre de l’Amour. Con lui SE. M. Bernard FAUTRIER, Vice-Presidente AD della FPA2 che ha assicurato dal 2011 i fondi necessari per triplicare le aree protette nella quale dimorano le tigri, specie in via di estinzione. Data l’efficacità del progetto, attualmente la tutela di questo particolare felino rientra nei piani strtegici nazionali e provinciali cinesi, permettendo inoltre la libera circolazione degli animali anche in prossimità dei confini russi. La giornata successiva, invece, per il Principe Alberto e la sua delegazione, composta da consiglieri ed una quarantina di imprenditori membri del Monaco Economic Board, sono giunti a Pechino dove sono state organizzati dei meeting di carattere istituzionale e promozionali organizzati sotto l’egida dell’Ambasciata di Monaco in Cina. A margine della giornata, inaugurata ufficialmente l’esposizione « Princes et Princesses de Monaco »organizzata dal team del Grimaldi Forum in collaborazione con il Palazzo nella magica ‘Città Proibita”. 

En voyage officiel en Chine, le Prince Souverain a tout d’abord fait escale dans la Province du Jilin, le mercredi 5 septembre, au Nord-Est de la Chine, afin de visiter le centre de conservation du Tigre de l’Amour géré par le WWF dont les initiatives de conservation de l’espèce, menées avec le soutien de Sa Fondation depuis 2011, ont permis de tripler la superficie de l’aire protégée servant d’habitat aux populations de tigres, tout en renforçant la surveillance et la lutte anti-braconnage. SE. M. Bernard FAUTRIER, Vice-Président Administrateur Délégué de la Fondation Prince Albert II de Monaco était présent aux côtés du Prince Souverain à la rencontre des autorités chinoises et des acteurs locaux du WWF pour évoquer les actions de conservations menées sur site. Accueilli à son arrivée à Yanji par S.E. M. Jun ZHAI, Ambassadeur de Chine ainsi que par S.E. Mme Catherine FAUTRIER, Ambassadeur de Monaco en Chine, S.A.S. le Prince Albert II de Monaco, s’est entretenu avec M. Junhai JING, chef de province du Jilin, M. Jing ZHU, directeur général du Département Europe et ministre des affaires étrangères et M. Fei ZHOU, Chef des programmes de Conservation du WWF Chine, avant de se rendre sur le site de protection du tigre de l’Amour. Également appelé Tigre de Sibérie, le tigre de l’Amour est, dans la culture chinoise, un symbole de vigueur et de puissance. La destruction et la dégradation des forêts associées à la croissance démographique ont entraîné un déclin sans précédent de la population de l’espèce dans le Nord-Est de la Chine. S.A.S. le Prince Souverain a également pu découvrir la coopérative apicole créée dans le cadre de la lutte contre le braconnage du Tigre de l’Amour afin d’améliorer les conditions de vie des communautés locales. BeeKeeping Cooperate propose ainsi une réelle alternative économique. En effet, la majorité des membres du collectif sont des braconniers reconvertis ayant trouvé une nouvelle source de revenus grâce à l’apiculture. Signe de leur efficacité, les modèles de protection du tigre ainsi mis en place par le WWF, avec le soutien de la Fondation Prince Albert II de Monaco, sont aujourd’hui intégrés dans le plan stratégique national et provincial de conservation du tigre de l’Amour de la Chine. Le projet soutenu s’attachant également à assurer une libre circulation du tigre entre la Chine et la Russie via un couloir transfrontalier.

Photo crédit Axel Bastello / Palais Princier

Potrebbero interessarti anche...

Rispondi

Questo sito usa Akismet per ridurre lo spam. Scopri come i tuoi dati vengono elaborati.

Translate »
Privacy Policy Cookie Policy