Il Principato di Monaco è conforme all’Unione Europea

Nelle liste redatte e pubblicate lo scorso 5 dicembre dall’Unione Europea, Monaco non c’è.

Tanto meglio così, dunque se da regno dell’offshore il dorato Principato di Monaco si è trasformata in un piccolo stato del onshore, tanto da far sparire il suo nome tra i paesi non cooperativi (black list) o non totalmente in chiaro (grey list). Questo cambiamento di rotta, comunicato con soddisfazione oggi da una nota del governo monegasco, è frutto di un lavoro lungo consolidato dallo scorso 17 maggio 2017, da quando cioè il governo ha applicato pienamente  le misure obbligatorie della BEPS, nella lotta contro erosione della base d’imposta e trasferimento dei benefici. Segue l’informativa come inviata dalla Direzione della comunicazione di Monaco

Le 5 décembre 2017, le Conseil de l’Union européenne a publié des listes mentionnant les juridictions non coopératives sur le plan fiscal (liste noire) et celles ayant pris des engagements (liste grise). Pour établir ces listes, le « groupe code de conduite » a jugé 92 juridictions sur le fondement de trois critères : la transparence, une fiscalité équitable, et l’engagement à mettre en œuvre le projet BEPS de l’OCDE.
Monaco ne figure pas sur ces listes du fait du respect des trois critères précités. En matière de transparence, l’OCDE a donné la note de «largely compliant » à Monaco en matière de transparence fiscale depuis le Forum Mondial de l’OCDE à Djakarta en 2013. De même, le modèle économique de Monaco est fondé sur l’« Onshore », puisque ce qui fait sa richesse, ce sont les résidents qui habitent, vivent, consomment et les sociétés qui produisent à Monaco, avec par convention avec la France, des taux d’imposition semblables en matière de TVA et d’impôt sur les bénéfices. Enfin, la Principauté s’est engagée, en date du 17 mai 2016, à adopter l’ensemble des mesures obligatoires du BEPS (lutte contre l’érosion de la base d’imposition et le transfert de bénéfices). À ce titre, la Principauté fait partie du cadre inclusif du BEPS. Ce dernier rassemble plus de 100 pays et juridictions qui collaborent à la mise en œuvre des mesures issues du Projet BEPS de l’OCDE et du G20. Le Gouvernement constate avec satisfaction la reconnaissance des travaux accomplis et va poursuivre ses actions en vue de maintenir sa conformité aux standards internationaux en la matière.

You may also like...

Leave a Reply

%d bloggers like this:

By continuing to use the site, you agree to the use of cookies. more information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this. Informations légales et Protection des données personnelles Editeur du site : AMP Monaco, Entreprise individuelle de Maria BOLOGNA, immatriculée au RCI de Monaco sous N°07P07271 dont le siège social est situè 47, Boulevard du Jardin Exotique - 98000 MONACO CEDEX. NIS 9003 B 14839 N° Intracommunautaire FR 30 00007062 2 Hébergeur du site : REGISTER.IT Directeur de la publication : Maria BOLOGNA Informations nominatives Dans le cadre de ses activités et conformément à la législation en vigueur sur la Protection des Informations Nominatives sur Monaco (Loi n° 1.165, du 23 décembre 1993, modifiée), AMP Monaco s’engage à assurer la protection et la confidentialité des données à caractère personnel des utilisateurs de ses services, ainsi qu’à respecter leur vie privée. Cepandent, en applicant ce réglementation en matière de protection des informations nominatives vous concernant, vous disposez également d’un droit individuel d’opposition, d’accès et de rectification. Vous pouvez exercer ces droits en adressant votre demande, en ligne via le portail www.qe-magazine.com ou par courrier postal adressé à AMP Monaco, Service Client - 47, Boulevard du Jardin Exotique - 98000 MONACO CEDEX

Close